Voilà une petite pièce dramatique en huit actes. Elle évoque par certains côtés une petite fable de La Fontaine. Sauf que les images ont remplacé les mots. Ce drame s'inscrit dans la triple unité du lieu, du temps et de l'action! Cela s'est passé exactement autour d'une table en plastique ordinaire, comme celles que nous mettons dehors dans nos jardins pour braver les aléas du temps et de la météo...
 Sur cette table, à l'instar d'une nature morte, une théière en étain et un petit verre de thé! Voilà en quelques traits le cadre sobre et sans prétention de cette histoire tragique...


 

Acte un : 
A la faveur de l'ombre généreuse d'oliviers chargés de fleurs, une table, une théière et un verre avec un fond de thé.


ab1mab

 

Acte deux:
Attirée par le liquide sucré au fond du verre, une abeille a l'eau à la bouche! Mais on ne le voit pas sur l'image car dans sa précipitation irréfléchie, elle a oublié de regarder l'objectif !

ab2mab


ab3mab

ab4mab

ab5mab

ab6mab

ab7mab

ab8mab

 

Moralité:
Ce n'est pas demain l'abeille qu'elle aura une taille de guêpe!

Mais si le drame réel des abeilles vous intéresse, cliquez ici