Le moucharabieh est un terme d'origine arabe qui désigne un dispositif architectural qui assure dans un lieu construit la double fonction de l'aérer et d'adoucir l'intensité de la lumière qui y pénètre. Il peut constituer un avant-corps devant une fenêtre ou un balcon afin de permettre une observation discrète.  La racine trilitère de ce vocable est la même qui donne en langue arabe le verbe "boire". Selon ce qui est rapporté ici , "le mot vient de l'habitude de boire à l'ombre du moucharabieh où l'on plaçait des cruches (michraba) poreuses pour obtenir de l'eau fraîche par évaporation".

Ce dispositif évoque par certains aspects le diaphragme de nos chambres noires car d'une certaine manière il influe sur la quantité de  lumière. L'architecte français Jean Nouvel n'a pas manqué d'amalgamer   le moucharabieh traditionnel  et le diaphragme iris à lamelles pour  en faire le signe distinctif  de l'une des façades du célèbre Institut du Monde Arabe à Paris.

P1100874  P1100877
P1100876  P1100875
P1100901

P1100882 P1100885 P1100892
P1100891
Cliquez sur chaque image pour la voir en grand