24 juin 2007

Lector in favela

  Bucolique marais rougeoyant à la limite des seringues où je fais la navette le soir silicosé surinant à longueur les garnements d'errance Le marais crachat de ciel et de terre morte affreusement suicidée! Ici le lis accroche les poisons d'usines à sa musique le crime vrillé de scories rampé sur les furoncles hisse par-dessus l'homme une ville de sang l'éparpille sur la face purpurine des étoiles. La seule vie dictée par ma mémoire répudie le matin quand la rivière... [Lire la suite]
Posté par Too Banal à 16:04 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

16 juin 2007

Mon ami(e) Pierreau

Je parle des pierres que rien n'altéra jamais que la violence des sévices tectoniques et la lente usure qui commença avec le temps, avec elles. Je parle des gemmes avant la taille, des pépites avant la fonte, du gel profond des cristaux avant l'intervention du lapidaire. Je parle des pierres: algèbre, vertige et ordre; des pierres, hymnes et quinconces; des pierres dards et corolles, orée du songe, ferment et image; de telle pierre pan de chevelure opaque et raide comme mèche de noyée, mais qui ne ruisselle sur aucune tempe, là où... [Lire la suite]
Posté par Too Banal à 01:05 - Commentaires [13] - Permalien [#]
11 juin 2007

Mon corps m'appartient!

Copyright : Phil Hansen Ce collage est le résultat d'une suite d'exercices peints à même le torse comme on peut le visualiser dans cette vidéo du même auteur:
Posté par Too Banal à 09:53 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
08 juin 2007

Régime minceur garantie

Nous sommes tous habitués à voir, à travers les médias qui nous bombardent d'images, des Vénus et des Apollons! La publicité et les magazines de mode nous imposent une vision du corps stéréotypée type top model. Mais le spectateur ou le lecteur obnubilé par ces images et ces corps de rêve oublie que la majorité des clichés a été au préalable soumise au régime minceur d'un logiciel de retouche d'images ! Je vous invite donc, preuve visuelle à l'appui, à voir cette vidéo en cliquant ici 
Posté par Too Banal à 17:11 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
01 juin 2007

Matinée banale, banalité matinale...

Dire le feu caché sous les sagas éteintes du palimpseste de l'aube. Lire l'invisible tracé de la vie sous la caricature aveuglante du décor. Et sous la stricte épure de l'évidence deviner l'inexplicable. Transparence de l'aire habitable  opacité de l'essence indicible. L'obscurité vient en marchant vers la lumière plus l'éclat devient sombre plus pure s'énonce l'évidence. Limpidité de l'intraduisible ? Guy de Bosschère (1987) Sédiments. Granit.
Posté par Too Banal à 00:19 - Commentaires [15] - Permalien [#]
27 mai 2007

Le figuier

A Mixcoac, ville aux lèvres brûlées, seul le figuier annonce les changements de saison. Le figuier, six mois vêtu de vert sonore, les six autres ravagé, carbonisé par le soleil d'été. Enfermé entre quatre murs (au nord, le cristal du non-savoir, paysage à inventer; au sud, la mémoire sillonnée; à l'est, le miroir; à l'ouest, la pierre et le chant du silence), j'écrivais des messages sans réponse, détruits à peine signés. Adolescence féroce: l'homme qui veut être et qui ne tient déjà plus dans ce corps étroit, étrangle l'enfant que... [Lire la suite]
Posté par Too Banal à 22:52 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

24 mai 2007

Voici venu le temps des crises !

Oh! La coquine coquille! Comme quoi, une seule voyelle vous manque et tout un verger est dépeuplé! Oublier les "e", c'est la garantie de ne pas faire d'omltt... En fait, depuis maintenant une bonne semaine, les étalages de nos marchands de fruits sont égayés par la présence haute en couleurs des cerises! L'occasion pour moi d'évoquer cette chanson restée célèbre dans les annales de la révolution! En effet, "Le temps des cerises" fut écrite par Jean-Baptiste Clément en 1867 et devint l'hymne des insurgés de... [Lire la suite]
Posté par Too Banal à 14:03 - Commentaires [13] - Permalien [#]
22 mai 2007

Biodiversité

Eloge de Linné Le pouvoir d'une science n'est pas de connaître le monde mais de donner de l'ordre à l'esprit. De formuler avec netteté un ordre de combat: répertoire magique de la nomenclature, catégories, leur tribunal précis, prose sans appel possible belle comme une machine de guerre. Et parcourir avec méthode les délires de sa logique: si je parle d'oiseaux, prêter plus d'attention aux échassiers. Guillermo Carnero
Posté par Too Banal à 16:54 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
15 mai 2007

Prisonnières d'une idéologie

Armandine Penna est photographe. Elle a réalisé un reportage sur les femmes des détenus islamistes incarcérés après les évènements du 16 mai 2003. C'est ce reportage que je vous invite à visualiser en cliquant sur ce lien et à faire défiler les 16 images qui le composent en passant d'une page à la suivante. Copyright: Armandine Penna Je vous donne à lire un fragment du texte qui accompagne son reportage: "(...)A Tanger, j’ai rencontré Sanae. Son mari Rachid a été condamné a 2O ans de réclusion, incarcéré à la prison... [Lire la suite]
Posté par Too Banal à 16:09 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
11 mai 2007

VADROUILLE ATLASSIQUE

...La suite ailleurs...
Posté par Too Banal à 16:59 - - Commentaires [8] - Permalien [#]