04 novembre 2007

Moroccan Graffiti

Exposition photographique Du jeudi 8 novembre au samedi 29 décembre 2007 à la galerie de l’institut français de Fès Vernissage le jeudi 8 novembre à 18 H 30 Cette série de photographies se fonde sur l’esthétique  de la  « troisième image ». Celle qui résulte, lors d’un diaporama, de la projection en fondu enchaîné de deux images. Techniquement, cette écriture photographique qui évoque le palimpseste (cliquez sur ce terme pour saisir sa signification) repose sur la... [Lire la suite]
Posté par Too Banal à 05:43 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

30 octobre 2007

Du creux des apparences...

Karl s’est levé, explore mon repaire, sort de leur pile des CD, feuillette mes romans et, semblant déçu par leur rareté, il m’en fait le reproche. « Tes anges tutélaires sont peu nombreux ! ». Je ne daigne pas lui en donner la raison. Il respire plus mes objets qu’il ne les touche. Lorsqu’il aperçoit, posé sur une commode, un cadre doré avec une de mes photographies en premier communiant, il se moque : -         Tu es mignon là-dessus, on dirait un séraphin. -       ... [Lire la suite]
Posté par Too Banal à 18:54 - Commentaires [4] - Permalien [#]
06 septembre 2007

Bisous du Sebou

En juillet dernier, j'ai effectué un petit séjour dans le pré-Rif sur les berges du Sebou dans un village pas loin de Kariat Ba Mohammed. Cette région est généralement désignée par le nom de ses habitants venus de l'Est : Chrâga. Le Sebou prend sa source dans le moyen Atlas dans la région de Boulmane, passe à proximité de la ville de Fès et finit sa course dans l'océan atlantique à Kénitra. Le village visité, typique de la région, a su sauvegarder une architecture de terre traditionnelle. La population dans cette région est confrontée... [Lire la suite]
Posté par Too Banal à 11:46 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
02 septembre 2007

Réouverture prochaine

Posté par Too Banal à 21:37 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
24 juillet 2007

Vingt minutes d'arrêt à sidi machin

A toutes les entrées, à toutes les sorties des villes et à tous les croisements routiers, la tension était palpable ! Menace terroriste oblige, policiers et gendarmes étaient sur les dents et multipliaient les barrages et les contrôles. L'axe routier Essaouira-Marrakech n'était pas en reste! Et le car qui me transportait ce jour-là accumulait plus les temps d'arrêt que les kilomètres parcourus...   Le soleil trônait, implacable dictateur, au-dessus de nos têtes et nous dictait haut et fort sa loi. Alentours, un paysage nu,... [Lire la suite]
Posté par Too Banal à 21:20 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
16 juillet 2007

Strip-tease à rebours

...Parce que tous les matins, il faut re-mettre les pieds dans le plat du quotidien...
Posté par Too Banal à 17:42 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

14 juillet 2007

Figues de barbarie

(...) Algues gluantesVagues mourantesRoses cardiaques aux tréfonds des nassesSur la terrasseTachée de fientesL’oiseau oisifFumait du kifEt le soleil confitFuguait loin de SafiPiqué d’immenses figues de barbarieLe ciel ouvert - étoilé - nous a nourrisNous sommes restés avec Oum KalsoumEt des amis mangeurs de ma’jounA mélanger le texte et le théEloge des sardines grilléesA vif Sous les palmiers chétifs Poème de Jacq Laborde
Posté par Too Banal à 11:33 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
10 juillet 2007

Figues sans barbarie

J'emprunte ce titre à Alain Senderens qui nous rappelle que la figue, originaire d'Orient, était fort appréciée des " Romains qui la dégustaient avec du jambon cuit et s'en servaient pour gaver le oies: préfiguration du foie gras, car il faut rappeler  que "foie" et "figue" ont la même étymologie. Les phéniciens, grands voyageurs, la consommaient sèche lors de leurs expéditions en mer, et ont ainsi contribué à sa diffusion. C'est par ailleurs à la ruse des Corinthiens, qui mélangeaient des figues -à... [Lire la suite]
Posté par Too Banal à 16:23 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
05 juillet 2007

Aimez-vous un ptypo Dylan ?

Pour dialoguer avec cette image, je vous invite à écouter et à visualiser cette animation en cliquant ici
Posté par Too Banal à 18:26 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
29 juin 2007

Le visage du mur

Au- dessus de l’atelier de mon père était un vaste grenier sonore comme une cale de navire. Une large fenêtre, dominant toute la cour aux moutons, permettait de voir, au- delà des toits, par là-bas loin, le scintillement de la rivière, le sommeil des collines, et les nuages qui nageaient comme des poissons avec de l’ombre sous le ventre. On ne pouvait vivre dans le bas de notre maison qu'en rêvant. Il y avait trop de lèpre de terre sur les murs, trop de nuits qui sentaient le mauvais champignon, trop de bruits dans l'épaisseur... [Lire la suite]
Posté par Too Banal à 19:13 - - Commentaires [10] - Permalien [#]