29 novembre 2008

L'indice de pénétration du rouge

Dans un  billet récent , je vous avais parlé d'un travail photo expérimental en cours. Expérimental, c'est un peu aller trop vite en besogne! Disons que c'est avant tout ludique! Vous avez pu voir les premiers résultats ici . La série de photographies que je vous propose dans le présent billet est issue de ce même travail. Tout ce que j'ai dit à leur propos sur Photoeil demeure valide dans le cas présent. Mais je voudrais juste ajouter que dans ma démarche, tout doit être conçu ou élaboré avant l'instant de déclenchement, très... [Lire la suite]

25 novembre 2008

Une journée photo

Brassaï : "Le photographe n'invente rien, il imagine tout" Cette journée du lundi, baignée d'une lumière splendide, je l'ai consacrée entièrement au projet de ma prochaine exposition. Ce projet, totalement expérimental, a mis presque 6 mois à mûrir dans ma tête (sur l'agenda, les grandes lignes de la démarche ont été notées à la date du 20 mai 2008). Comme il est irréalisable en numérique, j'ai sorti pour l'occasion mon vieux Nikon argentique et une bonne réserve de films négatifs couleurs. A vrai dire,... [Lire la suite]
Posté par Too Banal à 00:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
02 novembre 2008

Hip-Hop Hypotypose

Bon! Le Hip-Hop tout le monde connaît! Mais une hypotypose ? Un mot barbare! Il paraît d'après notre chère Pierre Fontanier que c'est une figure du discours. Il nous la définit en ces termes : "L'hypotypose peint les choses d'une manière si vive et si énergique, qu'elle les met en quelque sorte sous les yeux, et fait d'un récit ou d'une description, une image, un tableau, ou même une scène vivante". Pour "irriguer" son propos, il a fait appel à Boileau : Son coursier écumant sous son maître intrépide,Nage, tout... [Lire la suite]
03 octobre 2008

Le champ des sirènes

Photographier quelque chose: non pas une existence cachée "dans" l'objet, mais bien la part incompréhensible de sa familiarité. C'est en raison même de leur évidence que les objets se dérobent, reculent, non dans le lointain d'une aura, mais dans l'immédiat. Arnaud Claass (1998), Journal de travail, Les imaginayres. Cliquez sur chaque image du triptyque pour la voir en grand
30 mai 2008

Cézanne! Ouvre-toi...

"Je photographie ce que je ne peux pas peindre et je peins ce que je ne veux photographier"Man Ray Voilà une photographie que j'ai faite il y a longtemps dans la campagne aixoise et où l'on voit une femme peindre sur le motif. L'image nous montre, fixée sur un chevalet, une toile dont le contenu est un paysage baigné d'une généreuse lumière d'été provençal. Le tableau peint nous donne à voir le hors champs absent du cadre photographique. En effet, par le biais de cette mise en abyme, le contenu de la peinture permet... [Lire la suite]
Posté par Too Banal à 10:26 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
13 mai 2008

La septième face du dé

"L'image, écrit Yves Bonnefoy, produit de l'imaginaire, elle se prête à nos rêves et la photographie, qui est aussi une image, est donc moins la reproduction du monde que le point où celui-ci comme tel est "réfracté" par le songe, le carrefour où nous pourrons décider de lui préférer notre "moi" avec ses mythologies, ses pénuries, ses fantasmes." Une photo peut ainsi ouvrir sur le mystère et par là même s'ouvrir et ne plus risquer d'être unaire. L'évolution de Doisneau est, à cet égard, intéressante:... [Lire la suite]
Posté par Too Banal à 09:57 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

28 mars 2008

La perte et le reste

"La photographie acquiert un peu de la dignité qui lui manque, quand elle cesse d'être une reproduction du réel et nous montre des choses qui n'existent plus." Marcel Proust, A la recherche du temps perdu, Bibliothèque de la Pléiade, tome1, page764. Cliquez sur les images pour leur rendre un peu de leur dignité...
Posté par Too Banal à 19:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
21 mars 2008

Engagement sans réserve dans le désordre insensé du monde

21 marsLes formes d'art qui me sont le plus nécessaires sont toujours amenées, à un moment ou à un autre, à protester contre l'art, contre le mensonge de l'art (lequel mensonge peut aussi comprendre des procédures élitistes d'auto-négation). Réflexion que je me fais à propos de Louis-René des Forêts et de son entreprise vouée en quelque sorte, selon Blanchot, à faire de la littérature son propre objet, de façon à obtenir le silence par la parole : un silence non pas "simple", mais ouvertement inauthentique. L'expérience de... [Lire la suite]
Posté par Too Banal à 15:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 mars 2008

A côté de la plaque

"Le crime commis par la photographie envers la réalité serait parfait s'il ne laissait pas de trace". Gaston FERNANDEZ CARRERA, La photographie le néant, PUF, 1986 page 9.Cliquez sur les images pour ne pas passer à côté de la plaque !
Posté par Too Banal à 10:57 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
01 mars 2008

Et puis plus rien...

" Une photo ? C'est l'instant qui s'arrête, les sentiments qui demeurent et la vie qui s'en va " (Jérôme Touzalin)
Posté par Too Banal à 04:54 - - Commentaires [14] - Permalien [#]