w

L'autre disait : "Yes we can!". Chez nous, on continue à conjuguer ce verbe à l'accompli de l'inaccompli : "kân ya ma kân"...( l'équivalent du "il était une fois"). Quant à l'avenir, inchallah...