Comme vous l'avez appris dans le septième épisode de notre virée dans le haut Atlas, nous avons déjeuné dans une petite ferme pas loin d'Aghbala. Ce jour là, on préparait la terre pour recevoir deux mille poiriers. Il y avait également un chantier de construction. J'ai rôdé tout autour dans le but d'y trouver mon bonheur photographique. La série d'aujourd'hui porte sur des liens en raphia synthétique de couleur blanche qui ont dû servir à attacher les branches de jeunes arbres fruitiers. On sait que le vent n'a ni attaches ni ventre, mais à travers ces liens,  sa danse était éloquente!

P1110907 P1110908 P1110909
P1110911 P1110912 P1110913
P1110915 P1110916 P1110917

Cliquez sur chaque image pour la voir en grand