Issue du corpus "Moroccan Graffiti", voilà une image qui nous montre une scène qui avait pour cadre le souk annuel d'Imilchil (dit Moussem des fiançailles) qui se trouve sur le territoire de l'importante tribu berbère des Aït Hdiddou. Se détachant sur l'une des tentes blanches, on reconnaît la coiffe traditionnelle des femmes locales.

L'image nous montre également l'ancienne enseigne de la régie marocaine des tabacs.  Il faut signaler que ce panneau stylisé a été retiré du parc des signalisations qui balisent nos campagnes et nos cités. Fixée au sommet d'une tente qui fait office de kiosque à tabac, l'enseigne nous montre une cigarette allumée et qui se consume! La fumée qui s'en dégage trace le pourtour des façades atlantique et méditerranéenne du Maroc. Une inscription arabe de couleur rouge surmonte l'ensemble et signifie à la fois "tabac" et "fumée".
Le graffiti, quant à lui,  mélange caractères arabes et latins et trahit tout simplement l'intolérance et l'hypocrisie qui prévalent dans le pays et dans  les mentalités relativement à l'homosexualité. No comment !

enseigne_regie_tabac

Cliquez sur l'image pour la voir en grand.