enfant_endormi10001

" Au Maghreb, il existe la croyance en l'enfant endormi dans le ventre de sa mère, le ragued, le bou-mergoud. Selon cette croyance, durant la grossesse, la croissance du foetus humain peut s'arrêter -on dit alors que l'enfant s'est endormi- puis reprendre ultérieurement, après que l'enfant se soit réveillé. Des populations admettent donc que des durées de grossesse plus longues que celles communément reconnues par la science médicale moderne. Il s'en faut même parfois de beaucoup puisqu'il est au Maghreb des personnes qui n'admettent pas qu'il puisse y avoir une limite dans le temps à la grossesse, sinon celle décidée par Dieu." (Joël Colin, L'enfant endormi dans le ventre de sa mère, Etude éthnologique et juridique d'une croyance au Maghreb, Presses universitaires de Perpignan, 1998.)

La législation dans les pays maghrébins tient compte de cette croyance et de ce fait, pour ne citer que le cas marocain, une femme enceinte veuve ou divorcée depuis plus d'une année peut toujours se présenter devant le juge pour faire admettre que sa grossesse remonte à l'époque où son mari était encore avec elle !

A bien des égards, cette croyance est révélatrice du poids de l'irrationnel qui pèse lourdement sur nos sociétés...

Cette croyance a fait l'objet d'un long-métrage de Yasmine Kassari. Ce film qui a reçu une bonne vingtaine de prix et de distinctions porte le titre : L'enfant endormi.

affiche_enfant_endormi

En guise de synopsis :

Dans un village du nord-est du Maroc contemporain, le mariage de Zeinab ne ressemble guère à une fête, son époux ayant décidé, avec d'autres, de partir dès le lendemain matin pour l'Espagne dans la clandestinité. Pour eux, il n'y a plus rien à faire au village.
Quelque temps plus tard, Zeinab comprend qu'elle est enceinte. Dans l¹attente du retour de son mari et sous la pression de la mère de ce dernier, elle fait endormir son foetus. Le temps passe et les espoirs d'un retour s'amenuisent de jour en jour...

Je voudrais vous conseiller la lecture d'une version plus réduite et facilement accessible de l'étude de Joël Colin :

http://ist.inserm.fr/BASIS/medsci/fqmb/medsci/DDD/289.pdf#search=%22Joel%20Colin%20%2B%20maghreb%20%2B%20enfant%20endormi%22