Le 16 mai dernier, c'était un vendredi, jour de repos pour Ayn Mica et ses compères! Il m'a demandé s'il pouvait venir avec moi et profiter de  mes déambulations photographiques dans la nature environnante...

Il voulait à sa manière jouer à l'assistant photographe en me proposant de prendre en charge le lourd trépied Gitzo qui finit généralement par m'occasionner des douleurs à l'épaule. De son côté, il avait emporté sa panoplie de sacs en plastique pour s'exercer à l'apnée!

En cette période de l'année, le printemps était encore de toute beauté et la nature bien généreuse en fleurs de toutes sortes! Une explosion de couleurs et de parfums sauvages! Nous étions tous les deux sous le charme et comme envoûtés! 

Chose étrange, contrairement aux enfants à la fleur de l'âge tendre comme lui, Ayn Mica n'avait arraché aucune fleur ni confectionné un quelconque bouquet ! Interrogé à ce sujet, il a fini par m'avouer qu'aucune jeune fille ne lui avait ouvert les portes de son coeur...

A un moment donné, j'ai remarqué un petit manège singulier de sa part! Il s'approchait des fleurs et, avec des gestes dignes d'une sage femme, leurs passait un sac en plastique translucide! Je me suis approché et constaté que le résultat de cet emballage était fort esthétique! Très emballé, je lui ai proposé de fixer ses oeuvres plastiques sur la pellicule!

Voilà un petit florilège en images des incursions d'Ayn Mica dans la nature! Rien à dire, c'est du Land Art ! Mais, à sa manière, Ayn Mica nous exhorte à préserver la nature...

plastmica10147

plastmica40150

plastmica50151

plastmica60152

plastmica70153

plastmica20148

plastmica30149